Retour accueil

Vous êtes actuellement : L’école - le métier  / Livret maternelle 


Motion unitaire contre le LPC maternelle

lundi 20 juin 2011

COMPLETEZ L’ENQUETE sur LE LIVRET MATERNELLE, CLIQUEZ ICI

Motion unitaire contre le LPC maternelle

snu fo fcpe maire_fr

Motion unitaire contre le LPC maternelle :

Le 11 mai, l’Inspecteur d’académie a fait parvenir à l’ensemble des directeurs (trices) d’école une circulaire départementale sur la mise en place d’un livret de compétences départemental pour l’école maternelle. A ce jour, seul l’IA de l’Oise a pris cette initiative qui ne répond aucunement à une commande du ministère. Or, « Le livret personnel de compétences, tel que défini par l’arrêté du 14 juin 2010 … entre en vigueur dans tous les établissements scolaires du premier degré et du second degré publics et privés sous contrat scolarisant des élèves de 6 à 16 ans, à compter de la rentrée scolaire 2010". Donc, les élèves de maternelle ne sont donc pas concernés par cette obligation.. Quant à la circulaire n° 2008-155 du 24-11-2008, elle indique " qu’un bilan des acquisitions de l’école maternelle, réalisé en référence aux programmes, est effectué en fin de grande section et joint au livret scolaire ». Aucun protocole d’évaluations n’a donc de caractère obligatoire à l’école maternelle et le LPC n’a pas d’existence réglementaire avant la scolarité élémentaire. La seule obligation consiste à fournir le bilan réalisé à partir des outils d’évaluation laissés au choix des enseignants. Cette circulaire locale, unique en France, ne peut donc faire état que de propositions, de mise à disposition d’outils, en aucun cas d’injonctions ni d’obligations. De plus, l’Inspecteur d’académie demande aux directeurs(trices) de « prendre l’attache » de leur Maire pour « examiner ensemble les intérêts scolaires de cette initiative ». Depuis quand, les enseignants ont-ils à prendre l’attache du Maire de leur commune pour discuter du bien-fondé d’un outil pédagogique d’évaluation ? Nous sommes opposés à ces pratiques qui brouillent les compétences de chacun des partenaires éducatifs. L’Association des Maires Ruraux de l’Oise (AMRO) encourage donc les Maires à ne pas s’engager dans cette voie et à refuser cette nouvelle charge financière contre-productive.

En conséquence, le SNUipp-FSU de l’Oise, le SNUDI-FO, la FCPE, l’AMRO appellent :

  • les enseignants à ne pas remplir ce livret de compétences à continuer à utiliser les outils d’évaluation de leur choix
  • les directeurs (trices) à ne pas discuter avec les Maires du « bien-fondé pédagogique » d’un tel outil.
  • les Maires à refuser de financer ce livret
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Adresse postale :
11, rue du Morvan
BP 80831
60008 BEAUVAIS Cédex

http://60.snuipp.fr - Tél : 03 44 05 02 20 - Tel2 : 09 83 30 02 20 - Fax : 03 44 02 74 97 - E-mail : snu60@snuipp.fr